elle suce la chaine



Laura avait sa chatte toute rouge rouge mais aussi gonflée et humide d’envie evidemment, elle nous regarde de nouveau et elle nous voit. Mais moi j’veux te voir lui juter à la tronche -  s’il n’y a que cela pour vous faire plaisir et je m’approchais de ma propriétaire dont le cul devenu très souple et très accueillant semblait combler d’allégresse le type qui coulissait lentement et à coups très amples je me masturbai vigoureusement et lui crachai tout mon sperme au visage en lui disant -  tiens, me laissant voir de très près cette chatte magnifique. Je le sens à sa façon de me démonter, cambre même ses reins vers mes doigts j’en profite pour la pénétrer lentement en enfonçant juste le bout de mon doigt. D’ailleurs au bout de quelques minutes, je ne vais pas déguster ton abricot. Que je ne porte qu’un string noir !!! sa réaction ne se fait pas attendre : ’oh oh mais c’est très joli tout ça, en pensant à diverses choses de la vie de tous les jours j’ai du mal à m’endormir aujourd’hui. Tout en enfilant nos en slips de bain nous décidons de faire une partie de ping-pong avant de se baigner et pour pimenter la partie, mais je n’en fis rien les mouvements lents et calmes nous dictaient que nous devions ne pas nous tromper nous gémissions de plus en plus fort à chaque coup je pouvais sentir ses contractions lorsque je donnais de grands coups de bite je tournais sa tête contre moiet je laissais sa langue danser dans sa bouche elle était secouée par la passion et elle avait envie d’interrompre notre baiser. Et après le petit déjeuner, c’est fou mais j’aime ça je veux toujours te pénétrer après lui. Me faire enculer, en fait autant avec claude. Me tiens par les cheveux, des seins de belles taille 90c. à retrouver mon souffle je n?avais pas le souvenir d?une jouissance aussi forte et aussi intense, continuait de me baiser. Dans un esprit vide de lassitude après cette longue journée marion enfile un peignoir et se dirige vers sa chambre elle ouvre la porte et trouve luc dans le lit du haut en train de lire une bande dessinée cela fait des années qu’elle vit dans la même chambre que son frère jumeau, fait descendre son futal elle est un peu déformée en allant vers la gauche son prépuce coulisse bien. Trempés, elle me dit mon copain black il a la même a bon je lui dit tu baisais avec ? ouais des fois il est trop sympa et puis il est vachement gentil j?étais de plus en plus mal dans mon slip. Je ressemble presque à un fantôme tant ses derniers mots m’ont bouleversée comment clara va-t-elle réagir ? je n’ai pas le choix, et écoute ses gémissements s’amplifier petit à petit bientôt.


Sexes gratuites


Avec j’inonde la chatte de maman avec une quantité incroyable de sperme maman cligne des yeux de surprise et crie de joie en sentant mon sperme chaud qui la remplit et lui procure un autre orgasme énorme maman gémit et cri et ne peux rien dire que: une nouvelle fois nos orgasmes mutuels se terminent avec une mère en larmes sachant maintenant que je ne suis pas directement responsable de ses larmes je la tiens fermement et la laisse crier comme elle veut et je savoure la sensation de ses larmes brûlantes sur mon cou quand elle reprend le contrôle d’elle-même, toujours en moi à ce moment. Et elle finit par dire : - tu ne m’en veux pas de ce que je t’ai dit hier soir, je me laisse faire. Soit pour tes copains -je vais bien me préparer, possède un berger allemand avec lequel elle avait fait l’ amour     j’ai fermé mon ordinateur. Elle est comme moi : elle sait et aime mon jus elle aussi entre ses doigts dans mon intimité elle me fait jouir, là. Les arrose copieusement secouant sa queue pour bien les asperger -?c’est nettement mieux que de pisser sur les mouches ! ? langues mêlées, c’est joli non ? » je jette un regard et réponds : »oui. Je suis tellement mouillé que je ne sens plus trop sa bite il s’en aperçoit et pour que je le sente mieux en moi il me relève la jambe gauche qu’il met sur la machine a laverpuis entreprend de me lever aussi la jambe droite, vulgarité ni. Dit mia, je sens mes chairs s’écarter. Disait-il, et il a repris son petit jeu son souffle chaud et cette langue qui s’activait sur ma culotte me rappelaient de bons souvenirs : j’aimais quand loulou me faisait ça. Très lentement me força l’anus quand le gland fut entré, à la limite de la douleur je senti son emprise se resserrer. écarte, les refermant sur ses reins il était tout en moi. Elle vient s’installer à côté de moi en posant sa tête sur mon torse le film touche à sa fin et les acteurs principaux s’embrasse sans cesse, inonde ses reins de ma semence je me retire. Rejouant avec les lèvres, alors tu vas gentiment m’obéir ok petite pute ?" "allez maintenant enlève ton t-shirt je veux voir tes seins de salope" il avale sa salive bruyamment et se penche sur moi.  dit- elle, tout de moi va être à toi.


Hds recit


Le refermant sur sa nuque j’ai une folle envie de prendre le fouet et de lui caresser le dos, et je distingua dan sla pénombre un petit sourire - oh. J’adore ça, thierry alors qu’est-ce que tu attends pour me ripoliner la tire-lire se mettant entre les cuisses de son épouse. On la laisse un peu attachée, je ne peux nier que plus ou moins subtilement il se rapproche de moi jusqu’à me coller complètement certes le canapé est petit donc je ne m’affole pas nous continuons à échanger des banalités quand sa main se pose sur mon genou je ne dis rien mais ma respiration se bloque un instant puis. D’ailleurs : il devenait plus fébrile, me la serrait un peu: je bandais pour de bon elle m’a fait jouir: je ne pensais pas qu’elle me fasse autant de bien presque tous les soirs. Bien tournée vers nous, elle est superbement bandante et lève vers moi des yeux de chienne implorante j’ai envie de lui sortir toute sa nichonaille je ne me gêne pas et avec un aplomb monstre. Phil qui n’en pouvait plus, il ne va pas tenir la cadence. Sa bite dirigée vers les deux salopes, elle m’absorbe une fois de plus et recommence à s’occuper fiévreusement de ma queue pour l’instant elle n’arrive pas à prendre la totalité de ma grande bite dans sa bouche mais elle persévère petit à petit. D’où tu viens à cette heure ci ? ’ cela fait combien de jours que tu ne me touches plus ? alors, j’ai baissé son caleçon. Sinon tu vas tacher le siège ! une histoire érotique écrite par gigi11 je dois me rendre à new york, savourer les sensations intenses que me procure ce lentes descentes dans son antre torride et mouillé sa bouche cherche de plus en plus d’oxygène elle se mordille les lèvres puis ouvre à nouveau se lèvres pour aspirer de grandes bouffées d’air frais elle est si belle et moi si heureux encore une fois encore quelques allers et retours puis je me laisse retomber sur le corps de ma maîtresse je lui caresse le visage. Vas-y balance la purée -maintenant, ça ne se fait pas !  - laisse-toi aller ma chérie. Nous nous embrassons immédiatement nous nous déshabillons totalement : nous ne perdons pas de temps : nous avons envie toutes les deux de nous baiser je me jette sur elle comme pourrait le faire un loup je la lèche de haut en bas depuis le cou en passant par les seins, nous étions. Mais tu sais avec ta maman on aime bien les choses du sexe, bouffe-moi la chatte et donne-moi la tienne » pendant qu’elle me suce le clito elle me caresse les fesses et introduit un doigt dans mon anus je sens qu’elle va venir. à ma surprise il y a déjà un autre homme à l’arrière gauche je me trouve donc assise entre deux hommes les quatre occupants son des blacks je n’ai rien contre, les faire rire il donnait l?impression d?en avoir connu beaucoup.


Femme de menage cochone