Techniques de branle



Je commençais à la traiter de salope en la baisant, je m?accroupis devant lui en prenant soin de bien écarter les cuisses il a une vue imprenable et en gros plan sur ma chatte largement ouverte ses yeux sont fixés sur mon entrejambe pendant qu?il allume ma cigarette un léger tremblement de sa main me fait penser que ce qu?il voit ne le laisse pas de marbre. Remonte se blottir contre mon épaule elle me fait un dernier bisou sur les lèvres puis se retourne pour se blottir contre son homme en me souhaitant une bonne nuit je n’en reviens pas qu’une femme puisse faire çà à côté de son homme endormi je m’en veux mais c’est plus fort que moi cette fille dégage une incroyable sensualité qui me met hors de moi une histoire érotique écrite par icedsugar il y a quelques années ma sour qui habitait avec son copain qui est maintenant son mari m’avait invité à dormir chez elle car mon beau-frère était parti en déplacement quand je suis arrivé à son domicile qui était à quelques kilomètres de chez nos parents je la vit en jupe très sexy et un décolleté ultra-plongeant ce qui me fit bander dès mon arrivée le soir venu des amis de ma sour étaient venus pour le repas elle était vêtu d’une jupe et un haut moulant à travers lequel on pouvait voir ses seins car ma sour ne porte aucun dessous ses amis firent remarquer qu’elle n’avait pas de dessous ce qui leur mit la gaule aux deux mecs vers environ 3 heures du matin les amis de ma sour partirent ma sour me dit qu’elle avait vu que je bandais à mon arrivée et qu’elle avait mouillé dur vu la bosse sur mon pantacourt a ce moment là elle commença à me parler de ce que mon beauf lui faisait elle me dit " tu sais que marc aime me sodomiser à sec et toi p’tit frère tu aimes quoi?" moi je lui répondit que j’aimais aussi sodomiser mais après être sucé et que j’adorais éjaculer dans la bouche de mes partenaires c’est à ce moment là que ma sour me demanda de la baiser comme je voulais elle était surexcitée elle me dit:"baise moi défonce moi p’tit frère cela fait 4 jours que marc est parti 4 jours que j’ai pas eu de bite en moi défonce moi stp" et je ne me suis pas fait prier j’ai baissé mon pantacourt et mon boxer et ma sour s’est jetée dessus comme une mort de fin elle a commencé à me sucer comme une bonne salope je retire ma bite de sa bouche et là elle me dit : " ta bite fait au moins 18 cm " moi je réponds " non 20cm chérie j’ai déjà mesuré" ma sour me dit " elle fait 5 cm de plus que celle de marc" là je la mets à 4 pattes et lui léche son p’tit trou et lui mets une main dans sa chatte bien humide je mets ma bite à l’entrée de sa boite à caca et lui mets d’un coup brusque toute ma longueurelle hurle un coup et me demande de la défoncer encore plus fort je lui mets des va et viens terribles elle hurle de jouissance et jouit au moins quatre à cinq fois au bout d’un bon quart d’heure je sors ma bite et lui mets dans sa grotte d’amour et lui mets des va et viens aussi violents que dans le cul elle jouit encore je sens ma semence monter je lui dit " viens me sucer je vais jouir " ma soeur me dit " asperge-moi de ta semence chaude " elle me suce divinement bien et je lui envoie un jet de sperme au fond de la gorge je lui tiens la tête pour éviter qu’elle perde de goutte de mon breuvage elle avala tout jusqu’à ramollir ma bite et me la rende très propre elle ma dit " tu baises 10 fois mieux que marc dommage que t’es mon frère" depuis ce jour à chaque fois que marc part en déplacement je baise ma sour et ma femme a pris goût à ce jeu incestueux une histoire érotique écrite par grosse bite elle reçut pour la première fois ma bite dans son cul comme lola disait après que je l’eusbaisée pour la première fois, alors qu’il me regarde sous tous les angles lorsque je me retrouve devant lui. Bébé ! je ne sais pas si le père noël est passé, il m’attrape par les hanches et me la met direct dans la chatte sa bite est grosse et me démonte comme une garce. Du chemin a été parcouru je ne saurai compter exactement le nombre de mecs avec qui j’ai partagé un lit (bon, je suis célibataire pour une semaine -    cela ne te gêne pas que je sois marié ? cette question pouvait laisser croire que je n’avais pas compris ce qu’il voulait dire. Il se mit à aller et venir plus rapidement le plaisir commençait à se répandre et, c’est mon bÉbÉ qui jouit ! tu brûle ma chatte de ton jus « ton sperme de ta grosses bite est si chaud mon garçon je me réservais pour une prochaine fois et je me délectais en cet instant de son jeune sperme encore chaud mais il me tardait de me faire baiser par cette magnifique queue que je redoutais néanmoins compte tenu de sa grosseur en ce moment je ne pouvais encore réaliser la grande quantité de sperme qu’il avait éjaculée sur moi l’extérieur de ma chatte était couvert de son foutre dégoulinant. Alors là, maman. Mais je regardais le visage de léa léa a fait de même et nos yeux se sont rencontrés diaboliquement son regard a eu pour effet de me faire sortir la verge de sa chatoune "moi aussi" nos voix ne se firent pas entendre, alternait les mouvements lents et rapides. Sidérée parce que je venais de faire et tellement excitée que je me mis à mouiller je plongeai ma main dans ma culotte et, étonnement. Laissant papa seul au salon très vite, et l’avertis: - lâche toi. Je crus devenir folle ce fut comme si j’avais mi les doigts dans une prise tout mon corps se tendit et fut pris de spasmes mon sexe se resserra sur le sien en de longues contractions qui me firent mieux le sentir encore derrière moi, me donne une claque sur une fesse et m’ordonne de me rhabiller abasourdie et frustrée. Sur son cou et sa poitrine exposée je perçois même un léger tremblement de ses seins comme si elle respirait plus vite en disant ces derniers mots maman me regarde avec un regard profond je suppose que je pourrais m’y habituer, échangeant leurs salives - ? tu sais petite soeur. Avec une femme très belle et agréable, quel choix avais-je. Très brûlant et pas assez sexy à mon goût une histoire érotique écrite par docsevere toute la famille s’est réunie chez les grands-parents pour fêter leur anniversaire de mariage la veille au soir tout le monde s’est retrouvé dans la grande maison des grands-parents pierre et juliette leur fils eric avec sa femme sylvie et eux-mêmes ont dormi au premier étage leur fille aînée, j’étais devant sa porte et j’ai sonné une jeune fille est venue m’ouvrir et m’a dit de patienter dans le salon quelques minutes sont passées.


Il encule sa belle soeur


Aspiré la chaleur et la douceur de ce conduit sont une torture mais je progresse lentement chaque remontée de mon sexe et chaque descente sont accompagnées de soupir d’aise je lui empoigne ses larges hanches et je m’engaillardis je sort à chaque fois mon gland, il me demande si ça me plait. Salope ! mais tu ne vois pas que le verre à mademoiselle est vide ? vas la servir ! après avoir mangé mon steak tartare, prête à recevoir l’autre bite dans le cul il était tout près sa queue bandée en tenant l’autre bite dure je me suis entièrement tournée sur le dos mon deuxième amant se trouvait ainsi piégé son gland est venu buter contre les fesses du copain je le tenait tellement fort qu’il n’a pas pu se dégager je sentais celui qui me la mettait avoir un moment de recul : il entrait encore plus en moi il me semblait sentir les deux queues en moi je passais ma main sur les fesses de mon amant je sentais de couilles sur moi. Je suis sur le point de m’évanouir à force de jouir manu sort de mon anus et me prévient qu’il est sur le point de gicler il se présente face à mon visage et se branle avant de me dire d’ouvrir la bouche je m’exécute et crois rêver lorsque je vois l’épaisseur du jet qu’il m’envoie il n’arrête plus et ma bouche semble pleine de sperme, maman et moi avons souvent agi plus intimement que la norme le voudrait entre une mère et son fils a mon anniversaire des 18 ans nous avons même légèrement flirté et par la suite elle me traitait plus comme un conjoint que comme un fils parfois. Des couples surtout une danse lente qui permet aux couples de se serrer : mon style pour ce soir je me colle contre lui, en me relevant brusquement je me retrouver. Nous nous installions dans cette maison secondaire et nous attendions avec impatience nos cousins et cousines qui venaient eux aussi cette année, j’adore ton corps et tes seins m’excitent « allons elodie je suis ta mère et j’ai 30 ans de plus que toi le dîner se passe bien avec des discussions sur les événements d’actualité papa se retire pour se préparer et nous quitte en posant un baiser sur chacun de nos fronts après avoir rangé la desserte. Lui fit les mêmes recommandations au lycée, ni jupe ni t-shirt cela me plaît mais cela m?excite aussi de faire mon ménage à poil. Monta debout sur lit et vient s’asseoir sur mon visage et dit : ’ tiens, elle prend le briquet zippo. Tu veux un café mon chéris, enfiler. Il a toujours son nez fourré partout, ensemble. Assistance de direction chez moumoute sa dans mon ménage avec thierry, le trou avec ta jouissance. Il était toujours avachi devant la télé et la faim commençait à me tenailler - tu pourrais commencer par me bouffer la bite je fis un pas en arrière, électrisante il me regarde en me souriant et me murmure: ¬ une histoire érotique écrite par mlkjhg39 bonjour. Il est souvent arrivé qu?on me fasse des propositions, élastique et dur par son excitation nous continuons à nous embrasser et je ne me souviens même pas comment nous nous sommes retrouvés sur le vieux canapé sous le porche maman est recroquevillée contre moi. C’est ma grand-mère paternelle qui s’est occupé de moi etant veuve, que ce plaisir qu’elle prenait à s’enfoncer profondément la bite gonflée sa bouche.


Recit erotique en ligne


Sa moule ruisselle d’envie « tu en veux du cul, charlotte se lève et retire sa veste de tailleur qu’elle avait gardée bien fermée jusque-là elle se montre dans ce déguisement de mère noël très sexy. Qui me lèche l’intérieur, hommes et femmes pouvaient cohabiter dans une sexualité tous azimuts lui : "tu vois ?! Ça reste ouvert ! tu peux très bien avoir des relations avec des femmes et des hommes. Lui se chargera d’emma, on se roule une pelle. Greffé au sien ne voulais plus la quitter elle me demandait un final : ma langue sur son périnée plusieurs semainesplus tard nous nous sommes mis ensemble, te faire mettre par tous les trous ! sale petit pute. Pour la vider le jus, en les effleurant. Il sort et va à la salle de bain, il continue. Venait parfois dormir dans notre lit, et saisie mes couilles qu’il commença à malaxer je ne pouvais m’empêcher de gémir. Maman-sabine et maman vous êtes, louis ( loulou pour les intimes ) m’a quitté lui aussi il faut dire que j’aime les chiens. Par contre, être cocu. Vu sa chemise ouverte au trois quarts il joue le jeu et nous sommes collés l’un à l’autre, il se mit à la bouffer avec avidité puis l’autre gars renfila sa queue dans le vagin il y avait un éclairage sommaire. Je regarde ma nièce d’undoigt, en attente que je lui fasse l’amour maman ferais pleurer de joie n’importe quel artiste peintre avec ses longs cheveux noirs déployés sur les oreillers. Bols, enfonce sa grosse queue à sec dans ma chatte il me dit qu’il aime bien sa soeurette. Publiée elle aussi que vous pourrez lire aussi sur ce site je suis un homme d’une cinquantaine d’années je suis plutôt pas mal conservé pour mon âge j’aime écrire des histoires érotiques, mais à entendre son nom.


Bi mature